Avec mes compagnes de patchwork nous assemblons et quiltons entièrement à la main, mais elles savent que depuis longtemps je salive devant les quiltings machine que je vois sur les sites américains.

J'ai commencé avec des lignes droites, puis des méandres en piqué libre, mais toute seule, je n'avais pas de technique. Consciente qu'aux Etats-Unis elles ont des machines qui mesurent plus de trois mètres de long et sont pourvues de logiciels, j'ai vite compris que je n'atteindrais jamais leur degré de perfection, mais qu'importe, ça me démangeait vraiment.

Fin juillet, profitant d'être cloîtrée à la maison pour cause de toux, sinusite et autres joyeusetés, je me suis distraite en allant sur des sites internet américains où j'ai vu qu'il était possible de prendre des cours de quilting sur machines à coudre normales. Immédiatement je me suis inscrite et j'ai suivi scrupuleusement tout ce qui est conseillé, à commencer par des gribouillages quotidiens à main levée pour entraîner le cerveau à mémoriser le geste avant de passer à l'acte.

Après 12 jours d'entraînement voici ce que je suis arrivée à faire ce matin. Je vous fais un retour en arrière  jusqu'à mon début le 20 juillet pour montrer combien en travaillant régulièrement on peut progresser assez rapidement.

Et je continuerai bien sûr à m'entraîner un peu chaque jour jusqu'à bien maîtriser.

 

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

IMG_4132

Capture d’écran 2016-07-28 à 12

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

 

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19

Capture d’écran 2016-08-01 à 19