24 février 2016

Buon appetito !

Ce n'est pas un hasard si mon blog porte le nom d'une friandise, il est impossible à la gourmande que je suis de clore le compte rendu de mon voyage à Florence sans parler de ce que j'y ai mangé.

Le soir, après un cocktail de fruits, je dînais face au panorama de la ville, devant une des fenêtres de La Torre de' Rossi, le restaurant de l'hôtel. Et à l'heure du déjeuner, je changeais d'endroit en fonction d'où je me trouvais : osterie ou terrasses chauffées...

Ristoranti

Je garde le délicieux souvenir de tout ce que vous voyez ci-dessous : "l'affettato" (fines tranches de charcuteries toscanes), servies avec un pain grillé aux herbes, le tout accompagné d'un vin blanc, "il  Vernaccia di San Gimignano", "la bistecca alla fiorentina" (côte de boeuf grillée) avec un chianti classico (vin rouge), "le lasagne al forno" et un San Giovese (vin rouge) au restaurant La Galleria, juste derrière l'hôtel, "i  ravioli ai funghi porcini con salsa di tarfufo bianco" (ravioli aux cèpes avec sauce à la truffe blanche) et "il risotto agli asparagi" (risotto aux asperges). J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche en vous énonçant ces plats.

Primi

 A l'heure du thé, je rejoignais volontiers "le Rivoire" sur la place de la Signoria, le seul à ressembler vraiment à ce que j'appelle un salon de thé, avec l'atmosphère raffinée et légèrement surannée, un service élégant, les  thés et les cafés bien sûr et surtout les petits gâteaux sablés à la confiture.

A l'heure du thé

 

th

 

ou une des nombreuses "gelaterie" aussi spectaculaires que délicieuses. Je n'ai succombé qu'une seule fois, le jour de mon arrivée. Bien qu'ayant choisi la taille moyenne, j'ai cru ne pas réussir à la terminer, impensable pour moi  !

Gelati

 

th-4

 

Si je vous ai donné envie de visiter Florence et la Toscane, je suis certaine que vous ne le regretterez pas. Et peut-être nous y rencontrerons-nous, car j'ai l'intention d'y retourner très vite.

Posté par Dragee rose à 16:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Palazzo Pitti encore... Le Musée du Costume

La visite commence par la Sala Bianca où  les plus grands créateurs de mode du XIXe et XXe siècle ont fait défiler leurs modèles

IMG_3178

Ce musée dont les réserves sont considérables recèle et présente en ce moment quelques vestiges de la Renaissance, en particulier des lambeaux de vêtements retrouvés dans les tombeaux de Côme Ier de Médicis, Duc de Toscane et d'Eleonore deTolède son épouse, dont j'ai eu le plaisir de voir les tableaux au Musée Jacquemart-André à l'automne dernier.

Ces tableaux de Bronzino sont aujourd'hui de retour à la Galleria degli Uffizi où j'ai pu les revoir. Dans un précédent article je vous ai d'ailleurs présenté le portrait de la petite Bia de Médicis, qui me tient particulièrement à coeur par sa modernité. Bia était la  fille naturelle de Côme Ier, née avant son mariage avec Eleonore de Tolède.épouse dont il eût 9 enfants.

440px-Angelo_Bronzino_036

th-1

Ces vestiges sont exposés dans une pièce sans lumière tant ils sont fragiles. J'ai éprouvé une grande émotion en les voyant car à force d'étudier leur histoire depuis des dizaines d'années ces gens me sont devenus "intimes". 

IMG_3252

IMG_3246

Capture d’écran 2016-02-23 à 14

Sautons les siècles et admirons des vêtements plus récents et superbement exposés dans ce Palais Pitti.

Prêtes pour les XIXe et XXe siècles ?

Je vous envoie les images dans l'ordre où je les ai prises.

IMG_3200

FullSizeRender

IMG_3191

IMG_3192

IMG_3212

IMG_3220

IMG_3222

IMG_3224

IMG_3233

IMG_3239

IMG_3266

IMG_3267

IMG_3269

IMG_3274

Ces dernières étant des robes de mariées, de facture et de tissus modestes, pour des raisons d'écomomie, ou des raisons politiques

Et je termine par une tenue toute récente (ou presque) elle date des années 50

 

Capture d’écran 2016-02-23 à 13

 

 

 

 

Posté par Dragee rose à 13:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 février 2016

le Palazzo Pitti

Ce palais austère, que j'ai vu s'embraser au soleil couchant, est chargé d'Histoire et de trésors.

IMG_3112

IMG_3386

En voici quelques uns

IMG_3295

IMG_3300

IMG_3311

IMG_3350

IMG_3324

IMG_3338

IMG_3330

IMG_3329

IMG_3327

IMG_3315

IMG_3342

IMG_3317

IMG_3322

Dans chaque pièce je ne photographiais qu'une seule vitrine mais il y en avait des dizaines, et tout cela sous des plafonds aux décors somptueux.

 

IMG_3335

 

IMG_3349

Bijoux, pièces d'orfèvrerie, c'est une mine de richesses que j'ai explorée pendant des heures en oubliant le temps. Unique visiteuse dans ce grand musée, en la seule compagnie de guides d'une grande disponibilité et auxquelles j'ai pu poser des quantités de questions.

Elles vivent prisonnières en quelque sorte de ces trésors sur lesquels elles veillent et sur l'histoire desquels elles ne cessent de travailler. Certaines sont étudiantes en histoire de l'art, d'autres sont d'enthousiastes professeurs retraitées ; historiennes, amoureuses de leur patrimoine sur lequel elles ne tarissent pas  ; toutes sont d'une incroyable érudition et d'une grande modestie. Je suis sortie de ce Palais riche de tout ce qu'elles m'ont appris et dévoilé, totalement ivre de tant de beautés mais désireuse d'y retourner encore et encore !

Posté par Dragee rose à 11:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 février 2016

La Galleria degli Uffizi

Une foule cosmopolite se groupe fébrilement pour voir les trésors que possède ce musée. Longue file d'attente malgré une réservation trois semaines à l'avance ; dans les salles il y avait presque autant de monde que dans le métro parisien aux heures de pointe. Il était difficile d'approcher les oeuvres les plus connues, mais j'étais surtout venue pour quelques tableaux qui me touchent particulièrement et j'ai attendu que la foule se dissipe pour les approcher et les détailler de plus près. En particulier la Madonne de Filippo Lippi dont la finesse du visage, la délicatesse et la transparence des voiles me la rendent unique et me font la placer au sommet.

IMG_3146

 

Mais aussi bien sûr 

Florence 9

et

Florence 10

sans parler de tous ces détails rendus si finement et qui m'enchantent. Je pourrais passer des heures à scruter chaque centimètre carré de certains tableaux qui me fascinent...

Florence 11

 Choisir, hélas c'est exclure et j'ai conscience de n'avoir parlé ici que d'une infime partie de tout ce que j'ai pu admirer aux Offices.

 

Posté par Dragee rose à 15:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 février 2016

Au gré de mes promenades

voici les photos prises souvent sous la pluie, en m'imprégnant de la douceur des lieux, de leur histoire, de leurs passions ; et surtout en savourant pleinement mes émotions. 

Florence 4

Florence 5

Floence 6

 Le jour de mon départ le ciel bleu a enfin permis la photo panoramique que je souhaitais faire du haut du Piazzale Michelangelo où j'ai demandé au taxi de me conduire avant de m'emmener à l'aéroport. J'aurais pu l'avoir sur une carte postale bien sûr, mais quitte à ce qu'elles soient moins bonnes, je préfère les images-souvenirs personnelles, celles que je fais à l'instinct, le temps d'un battement de cils.

 

Florence 7

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Dragee rose à 07:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 février 2016

Florence, une histoire d'amour...

A peine rentrée, d'un petit séjour de 4 jours, j'ai envie de partager ce que mes yeux ont choisi de revoir parmi toutes les merveilles proposées.  Pour ceux et celles qui connaissent déjà, ce sera l'évocation d'heureux souvenirs et un tout petit avant-goût pour ceux qui rêvent d'y aller ou d'y retourner, ce que je leur souhaite.

Piazza della Signoria, Palazzo Vecchio et Loggia dei Lanzi

pour commencer

Florence 1

Florence 2

Florence 3

 

à suivre bientôt ...

 

 

Posté par Dragee rose à 20:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]