Depuis bientôt un an, tous les lundis après-midi avec mes complices, nous affûtons nos neurones et nous cultivons l'Amitié en jouant à Pyramide. Ce jeu je l'ai découvert à la télévision au siècle dernier, alors qu'il faisait naître des clubs partout en Francophonie, dont certains sont restés très actifs. Quant aux tournois organisés entre régions, ils ont laissé d'impérissables souvenirs dans les mémoires de tous ceux et toutes celles qui y ont participé.

C'est à ce jeu que je dois le plaisir de vivre au Havre. En effet après avoir adhéré au Club Pyramide de Courbevoie dans les années 90, j'ai intégré celui de Trouville dans les années 2000 et c'est là où le premier jour Ma Chance a voulu que je sois à la table de Michelle et qu'une belle amitié s'installe immédiatement entre nous. C'est à elle - et à Francis son mari - que je dois aujourd'hui d'être au Havre et d'avoir fait la connaissance de nouvelles partenaires de jeu, devenues elles aussi des amies.

Dans notre petit groupe nous restons fidèles aux règles d'origine avec quelques petites fantaisies qui nous sont propres.

Aujourd'hui, il fait gris, le vent souffle, mais le soleil sera là puisque nous partagerons notre jeu avec enthousiasme, bonne humeur et gourmandise. Pour l'heure du thé, mon four est en train de cuire une sorte de gâteau de mon invention où j'ai mélangé des pommes, des oeufs, de la farine, de la poudre d'amandes, de la crème fraîche et... un peu de Calvados, Norrmandie oblige !

L'appétissant parfum arrive jusqu'à mon bureau et le compte-minutes vient de sonner

Eh voilà !

DSC00254